UA-198864484-1
 
écopsycho.jpeg

Écopsychologie

“Comment une psyché qui était autrefois enracinée de manière symbiotique dans l’écosystème planétaire a-t-elle pu produire la crise environnementale à laquelle nous sommes actuellement confrontés?”

-Theodore Roszack,

The Voice of the Earth

Services offerts

ashley-batz-betmVWGYcLY-unsplash.jpg
Accompagnement individualisé

Éco-Anxiété

Dans le contexte écologique actuel, il est tout à fait naturel de ressentir un fort mélange d'émotions...

 

Mais tu n'as pas vivre cela seul.e!

Grâce à la PNL et au coaching, je peux t'aider à cultiver la résilience, à gérer ton stress, et à passer à l'action d'une manière qui sera écologique pour toi.

dandelionSpiral-hires-crop.png
Ateliers

Le travail qui relie

Ateliers inspirés des travaux de Joanna Macy. 

 

Un voyage au cœur de la Spirale :

 

de la gratitude ...

à la reconnaissance de notre peine,

 

pour ensuite voir d'un autre regard ...

 

puis passer à l'action...

jeremy-bishop-EwKXn5CapA4-unsplash.jpg
Conférence

"Cultiver ensemble des croyances écologiques"

Nouvelle histoire de l'espèce humaine au temps de la transition écologique.

Disponible en français / English, partout au Québec:

  • cégeps, écoles secondaires

  • cours universitaires

  • associations et comités étudiants

  • Groupes syndicaux

  • Groupes citoyens et communautaires

  • Entreprises privés

  • Secteur public et municipal

Ève, c'est quoi ça... l'écopsychologie ?

Le champ transdisciplinaire nommé écopsychologie est né aux États-Unis dans les années 70. À l'époque, les chercheurs et les écologistes du mouvement anti-nucléaire posèrent aux psychologues cette question ... qui nous interpelle encore aujourd'hui:

"Malgré toute l'information et toutes les données scientifiques que nous avons au sujet de la crise écologique, et malgré les répercussions politiques et sociales que nous vivons déjà...

Comment se fait-il... que nous ne changions pas de comportements ?"

L'écopsychologie se développe dans le monde anglo-saxon depuis près de 40 ans, notamment grâce aux travail de Theodore Roszack, John Seed, Paul Shephard, Bill Plotkin, Joanna Macy, Thomas Berry, David, Abram, et plusieurs autres.

Rassemblant les savoirs de la la psychologie et de l'écologie, elle propose diverses analyses et pratiques pour nous rappeler ce que les peuples autochtones n'ont jamais cessé de nous dire:

L'équilibre et la santé de notre psyché (âme) et celle de la Terre Mère sont intimement reliés.

  La Transition écologique se fait de pair avec une transformation de notre monde intérieur.  Il peut s'agir de trouver notre "niche" (notre X) pour contribuer de manière optimale, d'améliorer notre communication pour avoir plus d'impact, de changer nos comportements malsains auxquels nous sommes encore attchés...

La Transition intérieure est bien réelle!  

Le "mouvement écopsychologique" francophone essaime progressivement, principalement en Europe. Au Québec, le terreau a un potentiel énorme!

louis-etienne-foy-V7PhfS5bxGU-unsplash_e

Mon parcours en écopsychologie

C'est dans un cours de philosophie environnementale, durant ma mineure en philo, que j'ai découvert, en 2003, le courant de l'écologie profonde, initié par le norvégien Arne Naess. Pour la première fois, je découvrais un philosophe détrônant l'humain du sommet de sa pyramide pour le replacer sur un pied d'égalité avec les autres espèces. L'anthropocentrisme mis à défaut.

(Je découvrais, à la même époque, la philosophie non-occidentale, non-dualiste, notamment le Tao te Ching, le Bouddhisme, et le yoga.)

Les questions s'enfilèrent dans mon esprit:

  • Quelle serait donc la niche écologique de notre espèce? 

  • Pourquoi vouloir à tout prix circonscrire, contrôler et exploiter la nature?

  • Si nous sommes nés de la Terre (elle-même née du Big Bang, il y 13,4 milliards d'années), alors pourquoi nous considérons-nous comme une espèce à part?

  • Se pourrait-il que le développement de la conscience humaine soit, en quelque sorte, analogue au développement psychologique d'un enfant qui se développe un ego pour s'individualiser du giron maternel?  Et si nous étions, en tant qu'espèce, en crise d'adolescence ?

  • Comment puis-je contribuer ? Quel est mon rôle?

eco-ego_edited.jpg

Inspirée par ces questions, je décidai d'aller compléter une maîtrise au California Institute of Integral Studies. J'y étudiai l'écopsychologie et la psychologie transpersonnelle, les traditions spirituelles de l'Asie et des peuples autochtones, ainsi que la mythologie, le mysticisme et l'astrophysique! (Voir "L'histoire de l'universe", par Dr.Brian Swimme, héritier intellectuel de Pierre Teilhard de Chardin et Thomas Berry)

Enfin, c'est à CIIS que j'entendis parler du travail profondément transformateur et guérisseur de Joanna Macy : Le Travail qui Relie.

De retour au Québec depuis 2012, je n'avais pas trouvé d'interlocuteurs, jusqu'à ce que je découvre le travail d'Isabelle Fortier avec l'organisme Ego/Éco.  C'est avec un grand soucis de cohérence, et beaucoup d'enthousiasme que nous tissons actuellement des visions et des projets de collaborations pour contribuer au foisonnement de l'écopsychologie au Québec et dans la francophonie.

 

Si tu es interpellé.e par l'écopsychologie et que tu es intervenant.es, (neuro)psychologue, artiste, philosophe, éducatrice ou éducateur, miliant.e, ou simplement intrigué.e, je t'invite à me contacter. 

Ce sera un grand plaisir de connecter !